16 septembre 2007

Vague impression qu'une nouvelle vie/départ/existence s'amorce. Et pourtant les cartons ne s'amoncellent pas encore. Les répétitions outrancière du monologue du concours non plus. Pas plus que le remplissage des dossiers d'inscription. Un bail de signé pourtant ! Il y a du progrès à l'horizon ... et puis histoire de marquer son territoire dès le premier jour, vas-y que je te casse la clef dans la serrure ! c'est pas comme si elle coûtait 20 euros et qu'on l'avait faite refaire heu... une heure avant ? Une vendetta est en route contre "clef-minute" le fourbe. Notre vengeance sera terrible, voire sanglante. Et comme dit l'homme "le cocktail molotov, il y a que ça de vrai dans la vie.
En parlant de lui, c'est pas qu'il a abusé mais presque. En effacant lui-même le dossier de ma boîte e-mail contenant la correspondance funeste entretenue avec le fourbe (pas "clef-minute", l'autre, l'ingrat, le traître, l'ancien amant qui a fait maaaaaaal) que je devais certes, effacer (voire "avoir effacé") depuis longtemps, il m'en a fait une belle ! Non pas que je gardais cette putain de correspondance afin de replonger dans les souvenirs d'une liaison douloureuse, chaque fois que nostalgie me prenait, non, ça j'arrive à le controler maintenant que je suis une grande fille plus tellement maso, mais simplement pour ... l'avoir. Parce que j'aime pas jeter. Même les vieilleries inutiles. SURTOUT les vieilleries inutiles. Parce que la vieillerie inutile n'a pas toujours été vieille et inutile. Elle a eu son heure de gloire, elle a compté à un moment où à un autre et par conséquent elle doit être conservée, comme une relique sacrée, ou simple souvenir des jours heureux ou malheureux. Peut-être que d'un certain côté, garder toutes ces choses qui ne servent plus à rien nous donnent l'impression de vivre, ou du moins d'avoir vécu. D'avoir ressenti, à un moment ou un autre, et bien entendu d'avoir aimé et pourquoi pas haïe

J'entre dans une nouvelle ère de ma vie, la peur et l'excitation au ventre, mais avant d'y entrer pleinement j'ai besoin d'enterrer l'autre, en me remémorant, plus ou moins volontairement d'ailleurs, ce qui a fait l'ancienne, les periodes que j'ai traversé, les personnes avec qui j'ai partagé, ou qui inversement m'ont détruite, et que je ne reverrai plus ou alors pas de sitôt.
Tout ça pour dire qu'il n'aurait pas dû supprimer lui-même cette correspondance. C'était à moi de le faire ou de ne pas le faire. Et justement, aujourd'hui, j'avais envie de la relire.

laying_conte

(Je sais plus d'où vient l'image ... désolée pour l'artiste, j'aurais mis un lien sinon )

Posté par _Azilis_ à 01:41 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Vague impression qu'une nouvelle

    Bienvenue dans le club des possesseurs d'ordinateur de merde!!^^

    Posté par polgara, 17 septembre 2007 à 18:01 | | Répondre
  • Bon alors, et toi c'est quand ta rentrée?

    Posté par polgara, 22 septembre 2007 à 22:51 | | Répondre
Nouveau commentaire